© 2014 Fondation Louis Vouland         © Photographies : Fabrice Lepeltier / Photothèque Vouland sauf mention contraire

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • YouTube Social  Icon
  • Trip Advisor social Icône
 

©lepeltier

 
 
 

Du 21 février au 9 juin : exposition Yuan Chin-taa, l’Art est un jeu

Peintures, lavis, estampes, céramiques, installations de papier

Naturaliste, humaniste, Yuan Chin-taa scrute en souriant le monde vivant et la société contemporaine. Ses œuvres mêlent avec liberté et humour l’homme, la nature, la culture classique chinoise, l’art moderne occidental, la satire politique, la critique sociale, dans un langage plastique foisonnant et sensible d’où émane une grande vitalité.

 

Le Musée Vouland a le privilège d’accueillir cet artiste contemporain taïwanais de renommée internationale pour créer avec sa collection d’Arts Décoratifs un dialogue ludique, inédit et surprenant.

Exposition YUAN CHIN-TAA 袁金塔 L’art est un jeu

Le temps suspendu

Exposition du 3 juillet au 4 novembre 2018

Peinture, dessin, photographie, céramique, installation

Du  XIXe siècle à aujourd’hui

Collection Musée Vouland - Collections particulières – Ateliers d’artistes

Pierre Grivolas - Claude Firmin - Clément Brun - Eugène Martel – Luis Agricol Montagné - Francis Céra -  Jean-Marie Fage - Michel Steiner - Camille Virot - Jean-Pierre Borezée – Hervé Nisic - Emmanuelle Carraud - Geneviève Gleize -  Virginie Cadart Travadel - Hervé Jézéquel - Collectif Susanna Lehtinen et Silvia Cabezas-Pizarro - Gabriel Bonin

Imaginée comme une respiration hors du temps, l’exposition Le temps suspendu poursuit l’exposition Promenades dans la lumière de Vaucluse qui faisait dialoguer l’œuvre graphique de Michel Steiner et la poésie de Philippe Jaccottet, et proposait une incursion dans les paysages locaux des XIXe et XXe siècles.

Ici, à côté de « la maison du XVIIIe siècle » rythmée par le doux tintement du cartel Goyer (horloge d’applique), l’exposition propose des correspondances entre des œuvres d’artistes de la génération Grivolas tels Firmin, Martel ou Brun, et des œuvres contemporaines. Le visiteur est invité à la contemplation, à s’attarder sur le temps dans l’œuvre, sur le temps de la création, et sur sa propre perception du temps. Temps linéaire, élastique, discontinu ? Temps vécu, quotidien, subjectif, historique, géologique, universel, … ?

Les objets du musée semblent échapper au temps, la vie passe, nous la traversons…

Accueil des groupes sur RdV  (y compris en dehors des heures d’ouverture)

Réservations au 04 90 86 03 79

Promenades dans la  lumière de Vaucluse
du 1er décembre 2017 au 13 mai 2018  Prolongation jusqu'au 3 juin

La lumière et la poésie, l’expérience sensible d’un monde familier, affranchissent du tumulte des modes et du poids des traditions.

Est-ce le pittoresque qui est digne d’être peint, à  un graveur (par extension, qui plaît, qui charme ou qui frappe par sa beauté, sa couleur, son originalité), ou une attention particulière à la lumière du Midi, à la vie  et aux paysages locaux, qui caractérisent  la Nouvelle Ecole d’Avignon, affranchie de tout académisme ?

Autour de Michel Steiner, du XIXème à nos jours : Pierre et Antoine Grivolas, Henri Boyer, Charles Vionnet, Claude Firmin, Clément Brun, René Seyssaud, Eugène Martel, Alfred Lesbros, Louis Agricol Montagné, Auguste Chabaud, François Omer, Gabriel Breuil, Gustave Vidal, André Rodet, Jean-Claude Imbert, Jean-Marie Fage, Patrick Joanin, Gilbert Bottalico, Vincent Broquaire.

           Lumière poussiéreuse –

 lumière miroitante, ruisselante,.

           Lumière sèche, desséchante –

           lumière pétillante.

                            Philippe Jaccottet

Hortus 2.0

du 02/06 au 01/10 2017

Une exposition parcours dédiée au thème du Jardin et à ses infinies merveilles et métamorphoses. Du musée Louis Vouland à la Chapelle Saint-Charles et au musée Angladon, une vingtaine d’installations et 12 artistes qui s’intéressent au foisonnement ou à la vulnérabilité de la nature et explorent les potentialités des nouveaux médias, feront résonner le matériel et l’immatériel, le sonore et l’olfactif, le visuel et le tactile… L’occasion de confronter la vision de ces créateurs à la trace que ce thème laisse dans l’imaginaire de tous.

Pour accompagner ce parcours, une performance de Vincent Broquaire sera présentée à la Collection Lambert en septembre 2017, lors des Journées du patrimoine.

Porteur et producteur du projet  EDIS (fonds opérationnels)

Lieux

Musée Louis Vouland Musée Agladon – Collection Jacques Doucet / Chapelle Saint-Charles  / Collection Lambert

 

Artistes

Hicham Berrada / Vincent Broquaire / France Cadet Miguel Chevalier / Edmond Couchot & Michel Bret /Bertrand Gadenne / Laurent Pernot Scénocosme Antoine Schmitt / Momoko Sato

Communiqué de presse

Dossier de presse

Dossier pédagogique

INTERIEUR - EXTERIEUR

du 3 décembre 2016  AU 14 mai 2017

(fermeture du musée en janvier et février)

Cet accrochage propose un nouveau regard sur les œuvres de Claude Firmin et Eugène Martel de la collection du musée grâce à des prêts de collectionneurs particuliers. Il se prolonge par la donation Céra (2015) et les projets de décors de Chabaud.

Communiqué de presse

​EXPOSITION DES TRAVAUX DE l'ECOLE d'AVIGNON

du 3 au 31 décembre 2016

du mardi au dimanche de 14h à 18h

Décors imaginés pour le Musée Vouland par les élèves de la section peintres en décor du patrimoine de l'Ecole d'Avignon.

APRES VASARELY, UNE ASSEMBLEE DE RAVI(E)S

Projet participatif pendant toute la durée du labyrinthe de noël,

du 27 novembre au 31 décembre

du mardi au dimanche de 14h à 18h

Pas loin des crèches XVIIIe et 1950 et des Ravisely de Titou, les visiteurs sont invités à déposer leurs créations de ravi(e)s dans le grand bureau du musée.

Victor Vasarely MultipliCITE

EXPOSITION du 3 juin jusqu'au 2 octobre 2016

Exposition triptyque Victor Vasarely MultipliCITE, simultanément à la Fondation Vasarely d'Aix en Provence et au Château de Gordes. 

Le volet avignonnais En mouvement présente 150 oeuvres originales de Victor Vasarely (1906-1997), graphiste publicitaire et plasticien, de sa formation au bauhaus de budapest en 1928-1929 aux années 1980. de nombreux inédits issus de collections particulières instaurent un dialogue entre les collections d'arts décoratifs XVIIe et XVIIIe et l’univers plastique de Vasarely.

 

Dossier de presse

Dossier pédagogique

Enrichissement des collections

ACCROCHAGE du 4 mars au 15 mai 2016

L’accrochage Enrichissement des collections se développe autour de portraits choisis dans la collection Charles Roux – Del Drago, dont trois portraits de Charles Thomas (Eugène Lagier, Pierre Grivolas) et deux portraits de Marie Louise Charles-Roux, née Arnavon (Dominique Papety, Emile Loubon).

Ces portraits côtoient deux œuvres d’Eugène Martel (dons Juan-Mazel) et une série de Scènes d’intérieur et de Portraits (huiles, pastels et dessins) de Claude Firmin entrés dans la collection grâce à des dons, ou par achats. 

Une salle est dédiée à la donation de Laure Céra d’une série de pastels de Francis Céra (1944-2015) qui a rejoint la collection du Musée Vouland en décembre 2015 par l’intermédiaire des Amis du Musée.

Communiqué de presse

Jean-Henri Fabre (1823-1915)

L’art dans la nature

Observer – (Re)présenter – Transmettre

du 18  juin au 6 septembre 2015

 

Exposition autour de 19 aquarelles exceptionnelles de champignons de Jean-Henri Fabre (collection particulière) en hommage au célèbre entomologiste, Vauclusien disparu il y a 100 ans.

Insatiable curieux et « inimitable observateur », il étudiait les « vulgaires champignons » de la région des oliviers l’hiver lorsque les insectes étaient au repos. « Je décris, je dessine, je  peins tout ce qui me tombe sous la main. (…) Ma collection a une certaine valeur. S’il lui manque la tournure artistique, elle a du moins le mérite de l’exactitude. »

Collections entomologiques, herbiers et planches botaniques en écho aux champignon et manuscrits de Jean-Henri Fabre, « l’’’Homère des insectes ‘’, précurseur des éthologistes modernes, pour qui la vie était « sérieuse chose qu’on ne jette pas sur le premier buisson venu ».

Communiqué de presse